06 50 57 27 48

 

Le plugin WordPress BackWPup sauvegarde vos fichiers

 

Avoir constamment une sauvegarde à jour de votre site est le meilleur moyen d’anticiper des problèmes. BackWPup est un très bon plugin WordPress, facile à configurer, souple et efficace pour ne jamais plus perdre tout ce travail effectué à la sueur de votre front !

Article mis à jour le 9 avril 2013

Le tableau de bord du plugin BackWPup

 

Tableau de bord du plugin WordPress BackWPup

Plugin BackWPup – onglet Opérations

 

Présentation habituelle à WordPress. Quand on survole le nom de l’opération, on voit qu’il est possible de lancer l’op immédiatement, et aussi qu’on peut l’exporter sur notre disque dur. On a ensuite toutes infos utiles sur les op qui sont programmées.

Ajouter une sauvegarde

Capture d'écran de la page "Ajouter une sauvegarde du plugin WordPress BackWPup

BackWPup – Ajouter une sauvegarde

 

Vous pouvez voir ici que vous avez la main mise totale sur quoi sauvegarder, quand et où.

  • La base de données : choix des tables à inclure, et possibilité de mettre le site en maintenance pendant l’opération. La base de données d’un site WordPress contient tous les écrits : pages, articles, et tous les paramétrages de vos extensions et de WordPress.
  • Les répertoires du site : ils sont groupés par genre, et vous pouvez ainsi affiner au mieux les réglages. Ils contiennent…. et bien tout ce qui est dans un répertoire !!!!! Le plus important étant le répertoire wp-content, où se trouvent vos plugins, votre thème, les images etc.

Vous pouvez laisser les paramétres par défaut tels quels si vous craignez de faire des erreurs. Vous pourrez de toute façon modifier vos réglages par la suite selon l’activité de votre site.

Les répertoires à sauvegarder :  vous pouvez choisir ou exclure des répertoires ou des fichiers de cette sauvegarde.

Sauvegarder dans le répertoire : les fichiers sauvegardés sont placés dans le FTP de votre site, par défaut à la racine du site, il est conseillé de les placer à la racine de l’hébergement dans un répertoire créé spécialement.

Sauvegarder vers Email : déconseillé, les fichiers  d’un site sont vraiment trop volumineux.

Sauvegarder vers serveur FTP : c’est bien de pouvoir mettre ses sauvegardes dans un serveur perso.

La colonne de droite vous permet de faire plusieurs opérations :

Tout d’abord, le type : sont cochés par défaut les sauvegardes de la bdd et des répertoires FTP, vous pouvez sans souci cocher les autres cases, optimiser et vérifier les tables de la base de données peut-être judicieux, et pour la sauvegarde en .xml, c’est la même chose que vous trouverez en cliquant dans « Exporter ». La sauvegarde en .xml contient, comme la bdd, tous les écrits (pages, articles, catégories, champs personnalisés, url des images…), mais pas les réglages de vos plugins préférés.

Le stockage

 

Plugin WordPress BackWPup - Où sauvegarder mes fichiers ?

BackWPup – Ajouter une sauvegarde, les systèmes de stockage possibles

 

Il est possible de stocker ses backups dans plusieurs systèmes de stockage dans le cloud.

A droite on voit qu’on peut entrer une adresse mail, conseillé pour recevoir les journaux lorsqu’une erreur se produit lors de la sauvegarde.

Les plus du plugin BackWPup

  • Les fichiers journaux sont une bonne aide pour les premières sauvegardes, il peut y avoir des modifs à faire, des fichiers ou répertoires qui posent problème.
  • Visualisation des fichiers backups groupés par destinations, qui peuvent être téléchargés éventuellement.
  • Les outils : on peut importer les paramètres de configuration du plugin, si on l’a installé sur un autre site.
  • Par contre on ne peut pas restaurer directement la base de données. Il faut le faire manuellement. Comment cela fonctionne t’il ?
    1. Tout d’abord il faut envoyer les fichiers de votre archive zip (ou autre) sur votre hébergement via FTP, à la racine du site.
    2. Ensuite vous envoyez au même endroit le script de restauration ainsi que le fichier issu de la bdd (dump SQL).
    3. Vous lancez la restauration  en tapant ceci : http://nomdusite/backwpup_db_restore.php et vous suivez les instructions.
    4. Redémarrez votre site.
    5. Effacez le dump SQL et le script de restauration.

Pour la restauration de votre site, tout doit être fait en manuel, la dernière maj du plugin a supprimé le script de restauration pour des raisons de sécurité. Méthode de test et restauration d’un site WordPress sont ici expliqués en pas à pas.

  • Paramètres :  quelques petits réglages, pas vraiment d’utilité de les modifier, sauf pour les utilisateurs avancés si besoin.

Une alternative au plugin BackWPup : Updraftplus, décrit dans un article de Li-An dans son blog L’Echo des plugins.

Articles relatifs