06 50 57 27 48

 

L’infographie : de l’information sous une forme graphique

 

L’information graphique, infographie donc, est une technique qui permet de transmettre de manière simple et ludique un certain nombre d’informations, au départ indigestes, pour appuyer une analyse. Un super moyen de communiquer du coup, malheureusement descendu en flèche par Google et beaucoup d’autres car galvaudé par des utilisateurs sans scrupules ni matière grise.

L’infographie, de multiples applications

Tout ce qu’on sait sur l’infographie c’est ce qu’on voit sur le net : une image verticale qui présente chiffres et statistiques. Mais c’est un peu réducteur car quand on parle d’information graphique on peut en voir des applications dans des secteurs très différents comme le cinéma, l’architecture ou les jeux vidéos.
Dans le monde virtuel, la création et la manipulation de graphismes par ordinateur se révèle un formidable support de communication . Elle permet de présenter de manière compréhensible cartes, organigrammes, statistiques, graphiques. Véritable outil de com’ pour les entreprises, l’infographie
  • montre des savoirs-faire : analyse de données, synthèse, graphisme, sémantique (choix et organisation des termes et du contenu rédactionnel du produit), syntaxe (les formes graphiques utilisées doivent être significatives du message qu’elles illustrent).
  • peut-être un support pour une offre commerciale : Coupon Audit calcule l’économie d’une maisonnée grâce à l’usage de ses coupons.
  • est facile à diffuser sur les réseaux sociaux donc améliore la visibilité de l’entreprise qui en est la source.
  

Positif ou négatif : les 2 revers de l’infographie

Côté face : le positif

  • c’est une image : le message est clair et lisible : cette infographie sur les risques du manque de sommeil n’aurait pas besoin de texte, les images et les titres suffisent à faire passer le message.
  • les données brutes sont mises en lumière de manière ludique en même temps que les enjeux et les interactions sur le sujet abordé.
  • c’est la représentation graphique de la carte mentale de son « créateur ». L’infographie permet de suivre de façon très visuelle le chemin qui a été suivi pour en arriver à l’analyse finale.
  • ça permet aux informations fournies de se détacher sur le nombre de données présentes sur le web.

Côté pile : le négatif

  •  Google ne les aime pas : l’indétrônable Matt Cuts a déclaré :

    Sur le principe, je n’ai rien contre les infographies[…] L’infographie peut être très jolie, mais si l’information sur laquelle elle se base est fausse, cela peut totalement induire en erreur les lecteurs[…]Je ne serais pas surpris, si, à l’avenir, nous commencions à dégrader les liens pointant vers les infographies.

    Cela voudrait-il dire que toutes les autres informations, même chiffrées et statistiques, sont véridiques ? … Il y va un peu fort là Mr Google vous ne trouvez pas ? Il existe tant de choses sur internet qui peuvent induire les lecteurs en erreur. C’est comme si Big G nous disait : beaucoup de sites racontent n’importe quoi, donc on va dégrader les liens qui pointent vers les sites. Et le pire c’est que beaucoup sont d’accord !

  • Aujourd’hui tout le monde ou presque peut créer une infographie, grâce à une ribambelle d’outils. Ce qui peut effectivement conduire à de la production de plus ou moins bonne qualité. En même temps, c’est de la liberté d’expression, et on ne peut décemment critiquer un infographiste très amateur qui a choisi cette forme pour mieux faire comprendre à ses lecteurs certaines informations. Evidemment c’est critiquable quand il s’agit juste de profiter du succés de cette forme d’information et qu’aucun effort n’est fait derrière pour apporter quelque chose de concret et de solide. Comme pour le reste, la paresse ambiante consiste à prendre et recevoir sans rien donner de soi, ni effort intellectuel, ni intêret pour ce qu’on fait, juste couillonner le monde en se servant au passage et en se moquant des conséquences (je remets une couche sur la tartine de ce matin chez Stéphane Briot, de l’excellent 4h18 sur l’irresponsabilité de certains blogueurs qui ne respectent rien et surtout pas leurs lecteurs et clients- article Le bien, le mal, la polémique, et les margoulins) .

Que pensez-vous de cette mise en forme de l’information ?

 

Articles relatifs