06 50 57 27 48

 

Pistes de réflexion avant la création d’un site web

 

La communication d’entreprise aujourd’hui passe (presque) obligatoirement par internet. Un site web est donc incontournable,  et beaucoup se tournent vers un tiers, n’ayant pas l’envie, le temps et les connaissances pour monter ce projet en interne. Mais avant même de contacter  un prestataire, il est nécessaire d’avoir des réponses claires aux  questions qui ne vont pas manquer de se poser, que ce soit au niveau des objectifs, de l’hébergement ou du nom de domaine.

 

Un site web pour quoi, pour qui ?

  • objectif du projet : un site vitrine pour assurer une présence et donner des informations utiles ? Un site qui veut montrer une expertise, des réalisations dans un domaine particulier ? Un e-commerce pour vendre des produits virtuels ou physiques ? …
  • qui est la cible à privilégier ? on fonctionnera différemment avec un entrepreneur à la recherche d’un prestataire qu’avec un particulier retraité.
  • quelle est la concurrence ?
  • quel est le message à véhiculer ?
  • les avantages et points faibles du produit ?
  • existe t’il d’autres supports de communication, et si oui lesquels ?
  • les limites, restrictions, contraintes etc : délai, ressources, budget…

Cibler le client potentiel

 

Choisir son nom de domaine

Il doit être : rattaché à votre activité professionnelle, s’il y a plusieurs mots, ceux-ci seront séparés par des tirets (éviter tous les caractères spéciaux, les accents). Il doit être simple et facile à retenir. Vous devez ensuite savoir si le nom de domaine choisi est disponible, chez domaine.fr par exemple (il y en a beaucoup d’autres, et la plupart des hébergeurs proposent aussi ce service).
En plus du nom de domaine, vous devez aussi choisir l’extension :
  • .fr pour des entreprises géographiquement basées en France
  • .org plutôt pour les associations, mais généralisée aujourd’hui
  • .com est la plus courante, internationale et à vocation commerciale
  • .net généralisée
  • .biz concerne le monde des affaires
  • .info pour les sites informatifs
  • .eu nécessite une adresse dans un des pays membre de L’union Européenne.
 

L’hébergement : quel hébergeur ? Dédié ou mutualisé ?Choisir son hébergement

La question va se poser, et les agences ont souvent un ou deux hébergeurs de prédilection, et vous aurez droit à leurs conseils éclairés. Que cela ne vous empêche pas de vous renseigner auparavant sur les tarifs, sur la simplicité de l’administration, sur les fonctionnalités proposés des différents hébergements, ne serait-ce que pour savoir de quoi on vous parle, et aussi pour vérifier  la justesse du choix de votre interlocuteur. Un serveur dédié est préférable pour des sites ayant une très forte fréquentation et donc un gros besoin en bande passante, mais pour la majorité des sites, un hébergement mutualisé (plusieurs sites partagent le même serveur et la même bande passante) a de bonnes ressources et suffit amplement.

  

Le référencement

En fait on parle souvent à tort de référencement (je ne parle ici que du référencement naturel, le référencement payant fera l’objet d’un autre article). Être référencé dans un moteur de recherche signifie être indexé : votre site est présent dans l’index de tel moteur de recherche, mais il peut aussi bien être à la 2ème place qu’à la 1000ème… C’est comme au supermarché, tous les produits en rayon sont référencés, certains sont en bas de gondole au fond du rayon, d’autres sont en tête de gondole. Donc référencer un site, c’est juste informer Google ou Bing de son existence et attendre qu’il soit pris en compte.
Ce qui nous intéresse, c’est le positionnement, c’est à dire la position que le site occupe dans le moteur de recherche lors d’une requête (incluant les mots clés choisis). Mais le plus important, c’est le trafic qui va être engendré sur le site. C’est le nombre de visiteurs qui va déterminer la réussite du projet. Bien sûr le positionnement est un critère important, mais bien d’autres entrent en jeu :
  • l’intérêt que les internautes vont avoir pour votre site, donc la richesse et la pertinence de votre contenu.
  • les réseaux sociaux, qui vous permettent de partager et donc de diffuser le contenu que vous créez.
  • l’ergonomie du site, facilité de lecture, moteur de recherche intégré, clarté, simplicité de structure.
  • construction du site : présence des balises meta description et title, présence des Hn (titres et sous-titres des textes), optimisation des images (nom pertinent, légende, poids minimisé).
  

Articles relatifs